Dialogue Virtuel EADI: Entre terrain de jeux géostratégiques et aspiration à maitriser son développement: quel futur pour l’Amérique centrale?, Le 18 Mai à 11h (CET)

Categories: Category “News from EADI Category “EADI Major News Events

18 May 2021

Avec Hélène Roux: Fondée sur l’étude de divers conflits socio-environnementaux (barrages hydroélectriques ; complexes touristiques ; extraction minière ou programmes de conservation), la présentation porte sur le décalage entre les orientations liées au développement provenant « du haut » (les institutions supranationales, les États nationaux) et les aspirations provenant « du bas » (les populations concernées).

Il s’agit ici de montrer comment la situation géostratégique de la région (charnière entre le Nord et le sud, l’Est et l’Ouest) et les nouvelles priorités globales en matière de développement se conjuguent pour refaçonner continuellement les territoires et les relations sociales des populations qui y vivent. L’analyse s’appuie tant sur les notions de rupture et continuité que sur celles d’adaptation et résistance.

Hélène Roux est sociologue, associée à l'UMR Développement et sociétés depuis 2010, après avoir soutenu une thèse de doctorat intitulée « Contre-réforme agraire au Nicaragua, instrument de reconquête du pouvoir- 1990-2010 ». Actuellement, ses travaux, qui portent principalement sur les conflits sociaux liés à l’implantation de grands projets de développement et sur les phénomène d’appropriation globale des espaces locaux, se poursuivent dans le cadre de divers espaces scientifiques entre autres : le projet « Espaces globaux pour l'accumulation de capital » au sein du Groupe de travail « Frontières, régionalisation et mondialisation » du Conseil Latinoaméricain en Sciences sociales (CLACSO) ; le Laboratoire mixte international MESO ; le Réseau d’études sociales sur l'environnement (RESMA) et le Groupe d’étude sur le néolibéralisme et les alternatives (GENA). Depuis 2019, elle participe au projet « Discours et dilemmes du développement » financé par l’Université de Varsovie (Pologne). Ce projet prévu sur 3 ans contemple six études de cas dans divers pays d’Amérique centrale et la restitution des travaux sous forme de publications et interventions dans des manifestations scientifiques internationales.

Event Calendar